Département Qualité

Ingenosya travaille dans le respect d’une méthodologie sous assurance Qualité claire et transparente.

Méthodologie et assurance qualité

Chez Ingenosya, la qualité est un principe érigé en objectif. L'orientation volontariste d’INGENOSYA vers la Qualité correspond aux quatre motivations principales des marchés occidentaux et français et à l'obligation qui s'impose encore plus à une société off-shore qui réalise ses travaux à distance:

La qualité correspond à une préoccupation forte de toute maîtrise d'ouvrage,

La qualité devient un atout primordial dans le monde concurrentiel,

La qualité est le moyen privilégié d'accroissement de la performance,

La qualité est le seul moyen de rendre une relation de sous traitance offshore récurrente,

Méthodologie et assurance qualité

La recherche de la qualité est une préoccupation constante d’INGENOSYA. Le Contrôle Qualité est systématiquement mis en œuvre sur tous les projets avec déclinaison et production d'un Plan Qualité Projet.

Pour chaque affaire, Ingenosya convient de la mise en place d'une communication opérationnelle qui prend en compte la distance entre les équipes. Cette communication opérationnelle s’appuie sur des moyens techniques appropriés.

Missions du département qualité

Le département Qualité d’Ingenosya assure les missions suivantes :

La qualité est le moyen privilégié d'accroissement de la performance,

Formation et sensibilisation à la Qualité de chaque personnel recruté

Mise en place de procédures transverses de validation : interfaces avec le développement, interfaces avec les clients, établissement de plannings et rapports de test

Mise en place des outils nécessaires : outils de bug tracking, outils de reporting.

Conception et développement de tous les applicatifs permettant l’automatisation des procédures de test

Conduite des revues avec le client et d'audits internes

Procédures d'assurance qualité

L'assurance qualité implique tout au long du cycle de vie d'un projet la mise en œuvre de trois types de procédures spécifiques :

Les actions de vérification en cours de production,

Les actions de qualification,

Les actions d'acceptation des fournitures intermédiaires ou finales.

Les actions de vérification en cours de production ont pour but de détecter les erreurs résiduelles dans la fourniture intermédiaire ou finale (document, logiciel, jeux d'essai,..). Elles permettent de s'assurer que le niveau de qualité sur le fond et la forme est optimal pour répondre aux exigences spécifiées. Elles donnent lieu à un compte-rendu interne à INGENOSYA qui peut être rendu disponible sur convention.

Procédures d'assurance qualité

Principalement ce sont des relectures de code. Ingenosya utilise des outils qui donnent des métriques sur la qualité du code. Les commentaires issus de la relecture de code sont obligatoirement mentionnés lors des commits.

Les actions de qualification ont pour but de vérifier l'adéquation de fournitures intermédiaires ou finales au dossier de spécifications ; elles s'effectuent au moyen de jeux d'essais. INGENOSYA distingue la qualification interne faite par le chef de projet et celle effectuée par son client.

Principalement, Ingenosya utilise la méthode TDD. C'est-à-dire que le développement est piloté par les tests. Ceci permet de maximiser la qualité du code, sa robustesse et la conformité par rapport aux spécifications. De même cette technique permet de limiter les régressions du système à chaque modification. De plus, Ingenosya dispose d’une équipe dédiée aux tests qualité, qui sont des fonctionnels et non des techniciens.

Les actions d'acceptation des fournitures intermédiaires ou finales dont le résultat peut prendre trois formes :

Un constat d'accord sans réserve,

Un constat d'accord avec réserve (non-conformités mineures),

Un refus avec liste des non-conformités détectées en cas de problème majeur.

Ces différentes procédures mises en œuvre sont définies dans le Plan Qualité du projet lors de la phase d'initialisation (actions de qualité explicite).

Principalement, la livraison rythmée toutes les 2 semaines permet d’avoir un logiciel qui est validé de façon continue.